Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 07:11

Voici le projet d'accord sur le pouvoir d'achat. Le seul changement notable consenti pendant la dernière réunion est le fait que la partie fixe pour les techniciens de maintenance passe de 70 à 80 %.  ( pour les  cadres, voir pages 16 et 21)

N'hésitez pas à nous donner vos commentaires.

 

projet d' accord sur pouvoir d'achat projet d' accord sur pouvoir d'achat

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 16:53

Nous venons de déposer une lettre à l'attention de Sano San au sujet de la négociation sur le pouvoir d'achat. Découvrez la...CFECGC -CFDT LETTRE AU PDG CFECGC -CFDT LETTRE AU PDG

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 14:49

Voici la lettre remise ce jour à notre DRH pour demander la reprise de la négociation sur le pouvoir d'achat.  DEMANDE DE REOUVERTURE DE LA NEGOCIATION DEMANDE DE REOUVERTURE DE LA NEGOCIATION

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 14:45

Découvrez notre point de vue sur le "13 ème mois"  grâce au lien ci-aprèsINEQUITABLE! INEQUITABLE!

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 22:43

Un rapide CR de la réunion d'aujourd'hui...CR NEGO 29 SEPT 2011 CR NEGO 29 SEPT 2011

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 21:00

5 heures de réunion pour deux propositions !

 la première pour une mise en place progressive du 13ème mois sur 5 ans : proposition refusée par l'ensemble des syndicats.

 la seconde pour une mise en place progressive sur 4 ans selon les modalités suivantes :

   Pour un TM 1  avec un salaire brut annuel de 1499 Euros , en 2011  600 Euros -  en 2012, 900 Euros payés en deux fois - en 2013, 1200 Euros en 2 fois - en 2014  13ème mois total en 2 fois.

 Sur cette seconde proposition, bien éloignée encore des revendications intiales des salariés, les syndicats ont rappelé qu'ils ne souhaitaient pas faire de différences en fonction des collèges.

Il faut souligner que le cas des autres catégories de personnel n'a pas encore été abordé ! Qu'est-ce que cela cache?

 Lors de la prochaine réunion, qui en principe doit être la dernière, nous devrions traiter des modalités de mise en place pour les autres catégories de personnel et les contributions à apporter en contrepartie.

Que cherche notre direction en avançant si lentement? N'est-ce pas un jeu dangereux ?

En tous cas, l'impression donnée c'est qu'on fait peu de cas des membres des deuxième et troisième collèges !

 

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:13

Découvrez , grâce au lien ci-après, la lettre remise ce jour à notre DRH au sujet des négociations sur le pouvoir d'achat. CFECGC LETTRE DRH 20 SEPT 2011 NEGO 2 CFECGC LETTRE DRH 20 SEPT 2011 NEGO 2

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 06:26

" TMMF accepte d'étudier la mise en place progressive d'un 13ème mois, en fonction de contreparties adaptées à chaque catégorie". La prochaine réunion portera donc sur les modalités et le planning de mise en place.

 

Déroulement de cette longue réunion :

- Retour du "réseau RH" sur les attentes des members ( sondage fait sur environ 1000 salariés des 1er et 2ème collèges) :

 75 % des sondés choisissent le 13ème mois - 44% une augmentation de salaire - 10,5 % une prime.

Puisqu'il n'y avait pas de résultats concernant les cadres, la CFE-CGC a rappelé les points suivants :

     Emission d' un doute sur les résultats des tables rondes pour les cadres car pendant les interviews, il n'a jamais été question de pouvoir d'achat !. Dans ces conditions, comment peut-on diagnostiquer que les cadres préfèrent de la reconnaissance au pouvoir d'achat?

   Rappel que le 13ème mois est la première revendication des cadres TMMF.

   Rappel que les cadres et assimilés ne souhaitent pas un traitement différencié.

- retour sur la campagne de Benchmark effectuée sur les rémunérations  et réalisée par le cabinet AON Hewitt ( 109 entreprises consultées et 57000 fiches de paie ).

  En résumé, les rémunérations TMMF sont dans le marché ( 0.99 pour un marché à 1) . A souligner un décrochage de 5 points pour les assistantes par rapport à la moyenne nationale.

  Pour les TM et TL production et maintenance, la part du fixe est inférieure de 3 à 6 points par rapport au marché ( ce qui sous entend une part variable plus importante).

  Pour les assistantes répartition part variable - part fixe quasi identique au marché

  Pour les GL 1  part fixe inférieure de 4 points au marché.

  Pour les GL2   répartition part variable - part fixe quasi identique au marché

  Pour les AM et Spécialilstes, la part du fixe est très supérieure au marché ( environ 10 points).

 

synthèse globale présentée :

  Pour le 1 er collège TMMF  la rémunération fixe est trop faible par rapport à la rémunération variable.

  Pour le 2ème collège TMMF répartition partie fixe - partie variable comparable au marché.

  Pour le 3ème collège TMMF trop forte proportion de la partie fixe par rapport à la part variable.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions et aussi pour nous faire part de vos commentaires et idées.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 21:34

Déroulé de la réunion :

1.       Contexte : -Optimisme  pour les volumes de  vente de la Yaris 3

- pertes de 75 ME pour l’exercice 2011.

- Equilibre financier attendu pour 2012 avec un volume d’environ 230 000 voitures.

2.       Une invitation est lancée par la direction pour qu’un délégué syndical de chaque section aille visiter le prochain salon de Francfort et puisse se rendre compte de la réaction des visiteurs à la vue de la nouvelle Yaris.

3.       Présentation synthétique des propositions faites par les 5 syndicats représentatifs, les principales sont le 13ème mois, la prime de lancement et la revalorisation des salaires.

4.       Chiffrage des différentes propositions : le coût annuel se situe entre 8,7 ME et 31.5 ME soit un pourcentage de la masse salariale compris entre 8.3% et 31%.

5.       Présentation succincte des attentes exprimées par les members lors des tables rondes. La présentation a été faite par collège et selon le sociologue les besoins en pouvoir d’achat et en reconnaissance seraient très différents d’un collège à l’autre (aucune autre précision).

De ce fait le DRH a proposé  une négociation par collège et il avait arbitrairement désigné des délégués syndicaux qui seraient dans les groupes de travail, sans tenir  compte de la loi sur la représentativité !

Exemple : pour le deuxième collège 1 DS CFDT et 1 DS CFTC.

                     Pour le troisième collège  1 DS CFDT et 1 DS CFE-CGC.

Les 5 syndicats étaient contre ce choix imposé, et après une heure de discussion  et une pause, notre DRH a enfin accepté que chaque syndicat puisse participer aux travaux par collège. Il faut savoir qu’au final, les décisions prises pour chaque collège seront de toute façon débattues voire validées par toutes les organisations syndicales.

6.       Au final, trois hypothèses de travail ont été retenues pour la prochaine réunion prévue jeudi 15 septembre :

Et/ou mise en place du 13ème mois.

Et/ou augmentation des salaires

Et/ou  attribution d’une prime.

Pour ces 3 points, il faudra définir la mise en application, les mesures et l’état par collège.

 

Le DRH a rappelé que TMMF souhaitait redonner de la motivation à tous.

 

Nos commentaires :

A aucun moment, nous n’avons eu d’information sur l’enveloppe financière qui était accordée pour la négociation. Difficile dans ces conditions  de privilégier une solution  plutôt qu’une autre !

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 12:12


Nous avons assisté à la réunion de ce mardi concernant la suppression sans préavis de la prime d'encadrement pour une vingtaine de personnes au forfait jours (pour la plupart, elles étaient passées d'un horaire posté à un poste de jour avec promesse orale de leur manager de conserver leur prime) .

Notre DRH a été clair : il souhaite clarifier les règles et les appliquer;" respecter le standard"  .

Il a reconnu que la communication sur le sujet avait été très mauvaise et a présenté ses excuses, (4 mois après les faits). Il a rappelé que les  managers des personnes concernées avaient eu l'information et ne l'avaient pas communiquée à leurs collaborateurs (
courage où es-tu ?). Cependant, la parole des managers ayant été ainsi décrédibilisée, on peut comprendre (mais pas excuser) leur peu
d'empressement à communiquer l'information !

il a dit aussi que cette réunion allait dans la continuité du discours de Sano-san qui prône plus de concertation. Il a demandé des volontaires pour participer à un groupe de travail pour définir, une fois pour toutes, les règles d'application des primes pour
l'ensemble des salariés.

Ce que nous en pensons :
Il faut lui reconnaître le courage d'assumer ses actes et de s'expliquer devant les personnes concernées.En revanche le bilan est déplorable, il eut été plus judicieux de lancer rapidement (dès le mois de mai)  le groupe de travail et de convoquer ensuite les personnes pour leur annoncer ce qui avait été décidé concrètement.

Hier, la moindre des choses eut été d'annoncer qu'en attendant la clarification du sujet par le groupe de travail, le versement de la prime reprenait avec versement des arriérés. C'était tout simplement de l'équité puisque cette suppression de prime n'a pas été   appliquée à toutes les catégories de personnel ! (évidemment, le contexte n'est pas le même ...)

Cela laisse hélas augurer du traitement qui va être réservé aux cadres lors de la négociation sur le pouvoir d'achat !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la CFE CGC TMMF
  • : Bienvenue sur le site de la CFE-CGC TMMF. Son objectif est de vous tenir informé de la vie de l’entreprise.
  • Contact

Sondage

Recherche

Visiteurs

Catégories